VOTRE Pub ICI Wilaya de Médéa

Télécharger le Guide

Annuaire des Entreprises

Agenda des Foires &  Salons
EL Mouchir Année 2017

la bourse de partenariat de l'ANDI

Programme

"PUM"


Partenaires


MINISTERE du COMMERCE

 

CACI


Algex

 

 

 

 

 Global gratuit sans inscription
Agrandir le plan

Le Ministère du Commerce lance un sondage sur les clauses abusives.
1/  AVIS AUX AGENTS ECONOMIQUES ET AUX CONSOMMATEURS
SONDAGE SUR LES CLAUSES ABUSIVES
2/ COMMUNIQUE RELATIF A LA COMMISSION DES CLAUSES ABUSIVES


-------------------------------------------------------------------------------------------------

15 Mars 2018
Inauguration de la foire
Inauguration de l'Inspection de Benislimane
Visite Entreprise Agro Processe
Visite Entreprise ABATTOIR BERROUAGHIA
Visite Entreprise ARAB METAL
Signature convention de Partenariat CCI Titteri avec ESSAIA
Remise Attestation d'encouragement aux Exportateurs
Remise Attestation d'encouragement aux Exportateurs
Remise Attestation d'encouragement aux Exportateurs
  • 15 Mars 2018
  • Inauguration de la foire
  • Inauguration de l'Inspection de Benislimane
  • Visite Entreprise Agro Processe
  • Visite Entreprise ABATTOIR BERROUAGHIA
  • Visite Entreprise ARAB METAL
  • Signature convention de Partenariat CCI Titteri avec ESSAIA
  • Remise Attestation d'encouragement aux Exportateurs
  • Remise Attestation d'encouragement aux Exportateurs
  • Remise Attestation d'encouragement aux Exportateurs

Dans le cadre du suivi du programme d'action du gouvernement, Monsieur le Ministre du Commerce a effectué une visite de travail et d'inspection à la wilaya de Médéa

 

La modernisation de l’outil de production nationale un gage de la maîtrise de la promotion du produit algérien

MEDEA - Le ministre du Commerce,  Mohamed Benmeradi a déclaré, jeudi à Médéa, que la modernisation de l’outil de production national est un facteur déterminant dans la maîtrise de la promotion du produit national et le moyen de faire face à la concurrence étrangère.

S’exprimant à l’occasion d’une rencontre nationale sur la promotion du produit national, organisée à l’institut des sciences économiques de l’université Yahia Farés, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de développer les outils de production nationale, de sorte qu’elle puisse être en mesure de concurrencer les produits d’importation et couvrir les besoins du consommateur algérien.

"La véritable relance du produit national est tributaire du degré d’engagement des opérateurs économiques et industriels à combler les besoins nationaux de produits compétitifs et de qualité", a indiqué M. Benmeradi, lors de l’ouverture des travaux de cette rencontre.

Benmeradi a fait part, en marge de sa visite au salon du produit local, qui se tient à la salle OMS Imam Ilyes de Médéa, de la disponibilité de son département à faire plus en matière de protection du produit national, affirmant que les mesures de restrictions concernant certains produits et sous-produits offrent une réelle opportunité pour les producteurs nationaux de reconquérir un marché qui était dominé par les firmes étrangères.

 

Source Aps

Actualités

03-01-15

Loi de finance 2015


La Chambre de commerce et d’industrie du Titteri a organisé, samedi 03 janvier 2015, une journée d’information et d’explication sur les nouvelles dispositions contenues dans la Loi de finance 2015

en présence de nombreux adhérents et des représentants de l’administration locale. Animée par des experts dans le domaine de la fiscalité, la journée d’information a permis aux participants de prendre connaissance des nouveautés introduites dans la Loi de finance correspondant à 3 paliers qui ont été déroulés selon l’ordre d’importance. Ainsi, la nouvelle Loi comporte des mesures d’encouragement de l’investissement productif ; l’amélioration et la rentabilité de l’assiette fiscale et l’élargissement de l’impôt forfaitaire unique ; l’harmonisation et la simplification des procédures administratives des entreprises et des ménages.

De nouvelles dispositions concernant l’exonération du droit d’enregistrement des acquisitions dans le cadre des concessions de terrains au titre du CALPIREF ont été introduites dans la nouvelle Loi de finance qui prévoit également des allègements des procédures et des délais pour le remboursement de la Taxe sur valeur ajoutée (TVA). Parmi les changements apportés, il y a lieu d’indiquer celui relatif au seuil d’imposition qui a été relevé à 30 millions de DA et que le contribuable est libre d’opter pour le régime qui lui convient avant le 1er février. L’on fera observer que la mouture de la nouvelle loi n’a pas mentionné les avantages fiscaux accordés aux investissements agréés par l’ANDI, alors que ceux concernant les autres dispositifs (ANSEJ, CNAC) sont clairement cités. En outre, la réglementation fiscale a inscrit à ses priorités l’encouragement de l’investissement productif et de faire en sorte que l’Algérie ne sera désormais plus un paradis fiscal pour les multinationales en luttant contre l’évasion fiscale. Revêtant un caractère technique, les débats ont porté sur le basculement vers l’Impôt forfaitaire unique(IFU) des suites des changements qui affectent le seuil d’imposition. Le calcul du chiffre d’affaire est établi sur la base du Tableau du compte de résultat (TCR) qui sert de base d’imposition auquel s’ajoutent aussi les recoupements des informations opérés par les agents du fisc.

Principal instrument de régulation économique, la réglementation fiscale est aussi appelée à  optimiser ses sources d’imposition et en axant l’effort sur l’efficacité de la ressource humaine par la formation de ses agents.

 

Album des Photos de la Journée